Durgasana, la posture de la Déesse

DURGASANA

Durgasana : déésse hindoue, surnommée « l’invincible » représente la force, l’énergie divine qui permet au bien de triompher sur le mal. Elle est dotée de plusieurs bras qui portent des armes différentes mais aussi une fleur, signe de la douceur et de la beauté, paradoxe de ce personnage. 

Une divinité et une femme, une image douce et forte à la fois. La posture de la Déesse est ancrée dans la terre et érigée vers le ciel, tout comme les deux extrémités de notre corps. 

L’énergie de la posture nous amène à ressentir notre corps se grandir, tendre vers le ciel tout en puisant toute sa force dans les racines de la terre, la pachamama comme l’appellent les Amérindiens. La Déesse évoque la femme en tant qu’être puissant et solide, guerrière, résiliente tout en étant finesse, douceur et subtilité. Une belle image de la femme ! 

S’installer dans la posture, étape par étape

Debout sur le devant de son tapis :

• Reculer et pivoter la jambe droite à l’arrière du tapis, le pied droit est à 90°
12%
• Pivoter le pied gauche vers le côté long du tapis de manière à ce que le corps entier soit dans la même direction, les jambes sont écartées au maximum de vos possibilités
27%
• Les deux pieds pivotent de nouveau vers les extrémités du tapis, vos jambes et pieds cherchent à former une ligne droite
59%

Vous respirez amplement, votre dos est droit, le bassin légèrement rentré, la nuque longue, le regard au loin, les épaules et bras relâchées

• A l’inspiration, joignez les paumes de main ensemble, sur votre poitrine
74%
• A l’expiration, fléchissez les genoux pour venir descendre le bassin et vous asseoir, pas plus bas que le niveau de vos genoux
100%

Maintenez cette posture pour quelques respirations profondes

Variantes sur la position des bras et des mains car Durga a 8 bras, nous pouvons donc la représenter de différentes manières :

  • Tendez les bras en croix, de chaque côté de votre buste, descendez dans la posture
  •  
  • Une fois installée, bassin sur la même ligne que les genoux, relevez les avant-bras vers le ciel. Vos coudes forment donc un angle droit

Deux possibilités pour la position de vos mains :

 

  • Paumes regardant vers l’avant, mains et doigts tendus
  •  
  • Les mains en Jnana Mudra, le pouce et l’index se rejoignent pour former un cercle, les autres doigts sont tendus. Cela représente l’union entre l’individu et l’univers

Bien faits physiques et énergétiques

 

  • L’ouverture du bassin
  • L’ouverture de la cage thoracique 
  • La tonicité du dos et des jambes
  • La circulation des émotions (comme toutes les postures liées à l’ouverture du bassin) 
  • L’amélioration de la concentration
  •  

Que ressentez vous après avoir pratiqué la posture de la Déesse ?