Comment je suis devenue professeure de yoga

Quand on pose les pieds pour la première fois sur un tapis de yoga, on se doute rarement de l’ampleur de l’aventure dans laquelle on est embarquée. C’est ce qu’on entend souvent : le yoga et sa capacité à bousculer les choses et à nous faire avancer. Au-delà d’une simple pratique, le yoga nous invite à nous reconnecter à notre essence, à ce que nous sommes réellement. En tout cas, c’est ce qui m’est arrivée.

Et là, les questionnements et les doutes émergent. Quelle formation choisir ? Quelle formule ? Une formation en accélérée ? Une formation étalée dans la durée sur plusieurs mois ? Rester en France ? Partir dans un cadre idyllique à Bali ? Aller à la racine du yoga, en Inde ? Quel type de yoga ? Hatha ? Ashtanga ? Dans la jungle des formations, c’est difficile de s’y retrouver

Plusieurs pistes à explorer pour répondre à ces questions :

D’abord se renseigner auprès de ses professeurs de yoga, de ses amis, et de son entourage. Il y a forcément autour de vous un ami, ou un ami d’ami, qui fait du yoga ou qui a suivi une formation.

Ensuite, aller aux portes ouvertes des écoles, tester des cours encore et encore avec différents formateurs dispensant différents types de yoga.

Puis, s’écouter. Avez-vous besoin de bénéficier d’une formation intensive ? Ou avez-vous besoin de temps, pour vous approprier l’enseignement dispensé ?

Enfin, suivre son intuition. Écoutez vos envies profondes, cette petite voix intérieure qui vous dit ce qui est bon pour vous.

Le jour où j’ai trouvé la formation de professeur qui me convenait, tous les doutes se sont dissipés. Lors de mes 200 heures de formation, j’ai profité d’un enseignement de qualité, porté par des formateurs bienveillants, qui m’ont donné envie de transmettre la joie de vivre et le bien-être que peuvent procurer le yoga. 

Une chose est sûre, si l’idée de suivre une formation de professeur de yoga émerge, elle ne sort pas de nulle part, elle était déjà bien enracinée en vous. Cette petite graine a été plantée le jour où vous avez posé le pied sur ce tapis de yoga. Et qui sait jusqu’où elle va grandir…