Femme réfugiée Syrienne et élève de Nour découvrez l'interview de Wissal

Nour est une association qui vise l’inclusion sociale par le yoga.  Nous proposons des cours de yoga à destination des personnes en situation d’Exil ou de précarité en partenariat avec des structures et associations qui accompagne ce public. Notre rêve : que chacun, peut importe son origine, niveau social ou financier puisse accéder aux pratiques de relaxation et de bien-être tels que le yoga.  

 

 

Découvrez aujourd’hui l’interview de Wissal, femme réfugiée Syrienne et élève de Nour ! Vous en apprendrez plus sur son parcours et comment le yoga à changer sa vie depuis quelques mois.

à propos de wissal

Peux-tu te présenter, s’il te plait ?

« Je m’appelle Wissal Smaïl, je suis Syrienne : ça fait six ans que je suis en France. J’étais professeur d’arabe plusieurs années et maintenant je suis en reconversion professionnelle et je commence les formations bientôt. « 

Comment et quand est-ce que tu as connu Nour ?

« Je ne connaissais pas le yoga avant. J’ai commencé par le biais de Kabubu [ndlr : partenaire de Nour] il y a 4 mois et j’ai vu que les cours m’intéressaient beaucoup. Au début c’était juste un cours par semaine et j’ai trouvé que ce n’était pas suffisant pour moi. Et quand j’ai parlé avec des filles de Kabubu : elles m’ont parlé de Nour. J’ai participé à deux cours et après, Faustine m’a envoyé le lien pour tous les cours en ligne. »

Qu’est ce qui t’as convaincu dès le départ ? le projet ? la mixité sociale ?

« Pour être sincère, quand on me parlait du yoga avant que je commence, ça m’a fait rigoler. C’est Kabubu qui nous ont dit : il y aura cours de yoga, est ce que vous ça vous intéresse ? J’ai d’abord refusé. Mais après, quand j’ai commencé, j’ai trouvé vraiment super ! Par exemple avec Nour, je fais tous les cours. »

Peux-tu me dire ce que le yoga et ce que Nour t’apporte que ce soit sur le plan moral physique ou autre ?

« Sur le plan moral avec l’exercice de respiration on se sent déstressée, on sent mieux dans sa peau. Le matin quand on se réveille, on est très actif…  et sur le plan physique, l’étirement qu’on fait pendant le yoga, ça donne de la souplesse au corps et quand on a des problèmes de santé, ça aide à améliorer l’état. »

C’est quoi ta posture préférée et pourquoi ?

« Ma posture préférée…la position relaxation finale, « Sava Sana » allongé sur le sol, c’est le moment où on peut se relaxer, on lâche tout. Par contre la posture du chien, (la tête en bas les bras allongés sur le sol) j’ai encore des faiblesses sur les bras donc je, je ne peux pas tenir longtemps.

Par exemple, le cours de mercredi c’est un peu intense pour moi comme je suis débutante, mais le cours de Faustine, c’est un peu calme, le yin, des fois je suis seule avec le professeur et j’en profite pour qu’il me montre plus : ça devient comme un cours particulier ! Je n’ai jamais fait de cours en présentiel donc je ne suis pas toujours sûr si je fais bien les postures ou non. »

Malgré le contexte, est-ce que Nour t’a permis de rencontrer des personnes et de te sentir plus intégrée dans la société ?

« Malheureusement non, Je n’ai même jamais rencontré Faustine ou les professeures en vrai parce qu’avec la distance c’est dur, mais je pense que quand on reprendra en présentiel on rencontrera des personnes… »

Est-ce que tu as pu parler de Nour autour de toi ?

« Oui, j’ai parlé avec mes copines qui, mais elles n’ont jamais exercé. J’ai demandé à une d’entre elle si elle était intéressée pour faire un cours dès que le présentiel sera possible et elle a acceptée !

J’ai même un ami qui m’a offert des outils de yoga pour mon anniversaire, je suis très investie dans cette pratique… Donc, les personnes voient le changement. « 

Le coronavirus à impacter Nour et le monde entier, est-ce que pour toi ça a été le cas et si oui, est-ce que le yoga t’a aidé dans cette période ?

« Oui. Malheureusement, moi cette année j’ai arrêté le travail donc c’était très difficile pour moi avec le confinement et rester sans travail… j’avais besoin d’avoir un rythme, pour pas déprimer comme on ne voit pas beaucoup de gens… Donc oui, le yoga m’a beaucoup, vraiment, aidé et j’ai envie de continuer jusqu’à avoir un niveau très avancé parce qu’avec avec Nour, je me sens mieux, et avec tous les professeurs j’apprend à les connaître et m’y habituer. »

Le fait que là ça va reprendre en présentiel, la distance ça ne te pose pas un problème ?

« Au contraire, pour moi, comme moi je suis quelqu’un de timide, je n’ai jamais fait des cours en vrai ou en groupe devant tout le monde, c’est un peu gênant pour moi, donc en distanciel c’est mieux : comme ça je suis à la maison, à l’aise.

Mais avant que je prenne des cours en présentiel, je discuterais avec Faustine pour voir vraiment si vraiment mes postures sont bien, avant que je vienne dans le groupe parce que, ce n’est pas quelque chose que j’ai l’habitude de faire. « 

Qu’est-ce que tu aimes le plus avec Nour ? Et qu’est ce que tu aimerais qu’il y ait en plus ?

« Ce que j’aime le plus… Les cours, vraiment ils sont supers.  Les professeurs sont très méthodiques, ils expliquent les choses, ils mettent de la musique. Faustine cite des… des expressions.
Et qu’est-ce que je peux rajouter ? Je n’ai pas regardé leur site, je n’ai jamais regardé sur le site, mais mettre des vidéos des cours enregistrés avec des conseils. »

Et ton meilleure souvenir avec Nour ?

« Quand je ferme les yeux, avec la musique, on oublie tout, on est très calme…  Et jeudi dernier, avec Jérôme, on a beaucoup rigolé parce que je faisais un peu n’importe quoi avec les mouvements on discute beaucoup avec les professeurs.

Les cours ont tout le temps été gratuit je n’ai jamais rien payé et je trouve que ça c’est une chance pour moi. Ça m’a permis de sentir mieux, d’avoir des objectifs clairs et de la gratitude. »

D’autres choses qui te viennent en tête que tu voudrais nous dire ?

« Si je rencontre en vrai les personnes, je les remercie tous. Je remercierais Nour, parce que je ne connais pas vraiment… qui est derrière, à part les professeurs… C’est vraiment quelque chose de génial. »

Nour remercie Wissal pour avoir accepté de témoigner de son expérience avec Nour ! Et pour son sourire et sa volonté de fer 😊